Un réseau intelligent

Le tournant énergétique a besoin d’infrastructures modernes et performantes. À cette fin, il est primordial de poursuivre l’installation des lignes électriques tout en assouplissant l’ensemble du système. Lorsque les centrales nucléaires allemandes fermeront leurs portes, ce seront avant tout les énergies renouvelables du nord et de l’est de l’Allemagne qui prendront le relais. Or, le sud du pays aura besoin de l’électricité produite. Des centrales nucléaires qui y sont installées devront être remplacées, la population y est nombreuse et de grandes entreprises industrielles y sont implantées. De nouvelles autoroutes électriques reposant sur des technologies particulièrement efficaces devront donc transporter l’électricité éolienne du nord et de l’est de l’Allemagne directement vers le sud du pays.

Le réseau électrique allemand parcourt 1,8 millions de kilomètres

Cartographie du développement du réseau électrique

Le marché intérieur européen de l’énergie est le deuxième moteur de développement du réseau allemand. Pour que l’électricité puisse y circuler sans entrave à des prix plus modiques pour les consommateurs, l’Europe a besoin d’infrastructures solides, non seulement sur les différents territoires nationaux, mais aussi par-delà les frontières. Afin de répondre à cette exigence, les gestionnaires européens des réseaux de transport présentent un plan commun de développement des réseaux tous les deux ans. Ce plan comprend l’ensemble des projets allemands.

L’Energiewende, c’est l’équivalent allemand du projet d’exploration de la lune.

Frank-Walter Steinmeier, président de la République fédérale d’Allemagne

Dans des projections portant sur les 10 à 20 années à venir, les gestionnaires concernés effectuent leurs propres évaluations pour déterminer de quelles lignes électriques l’Allemagne a besoin. Leurs suggestions sont vérifiées par une administration publique, l’Agence fédérale réseaux, au cours d’un processus en plusieurs étapes associant étroitement le public. Le dialogue qui en résulte lui permet de trouver la solution la plus à même de répondre aux besoins des hommes, de l’environnement et de l’économie.

Le fonctionnement d’un réseau électrique intelligent

Représentation simplifiée des acteurs, des infrastructures et des voies de communication

Le réseau de distribution doit lui aussi être remis à niveau pour la conversion aux énergies vertes. À l’origine, ce réseau a été conçu uniquement pour transporter l’électricité vers les consommateurs. Il avait un fonctionnement à sens unique. Aujourd’hui, presque toutes les installations solaires et nombre de turbines éoliennes injectent leur électricité dans le réseau de distribution. Tout ce qui n’est pas nécessité sur place emprunte la direction inverse. De plus, la production d’électricité à partir des énergies renouvelables varie en fonction des conditions météorologiques. Les installations solaires produisent beaucoup d’électricité lorsque le soleil brille, mais leur performance décline rapidement lorsque le ciel se couvre. Pour assurer la stabilité des réseaux de distribution en dépit d’une production qui n’est pas constante, il faut donc impérativement les transformer en réseaux intelligents. Un réseau électrique intelligent (smart grid, en anglais) permet à tous les acteurs de communiquer les uns avec les autres : de la production au consommateur final, en passant par le transport, le stockage et la répartition. La production et la consommation d’électricité bénéficient dès lors d’une meilleure coordination et peuvent faire l’objet d’ajustements à court terme.