Quels sont les bénéfices de l’Energiewende pour les citoyens ?

Pour réussir, le tournant énergétique a besoin du soutien de la population. À cette fin, il faut avant tout que l’énergie reste abordable pour les particuliers. Cela étant, la restructuration de l’approvisionnement énergétique peut aussi satisfaire les attentes des consommateurs privés en répondant de manière très directe à leurs besoins. Nombre de citoyens se font par exemple conseiller pour décider où et comment économiser le plus d’énergie possible à leur domicile.

Combien d’installations sont entre les mains des citoyens ?

Part de la puissance installée des énergies renouvelables dans la production d’électricité selon les groupes de propriétaires

Lorsqu’ils remplacent une vieille installation de chauffage ou rénovent leur habitation, ils bénéficient de prêts à taux préférentiels et de subventions. Lorsqu’ils veulent louer un nouvel appartement, ils reçoivent automatiquement des renseignements relatifs à la consommation énergétique et à son coût. Et lorsqu’ils veulent acheter une nouvelle machine à laver, un ordinateur ou une lampe, ils peuvent identifier l’efficacité énergétique de l’appareil grâce à une étiquette.
Les citoyens sont désormais actifs dans les activités classiques de l’énergie. La production d’électricité et de chaleur n’est plus le seul fait des petits ou des grands énergéticiens, les citoyens y ont également leur part : ils possèdent en effet des installations solaires, investissent dans des parcs éoliens et exploitent des usines de production de biogaz. L’Allemagne compte plus de 1,5 million d’installations photovoltaïques dont un grand nombre est installé sur les toits de maisons particulières. Les particuliers détiennent une participation financière dans environ la moitié des installations éoliennes en Allemagne. Et les agriculteurs apportent près de la moitié de la totalité des investissements dans la bioénergie.

Comment les citoyens peuvent-ils profiter du tournant énergétique à leur domicile ?

Quelques possibilités d’amélioration de l’efficacité énergétique et d’utilisation des énergies renouvelables, à partir de l’exemple d’une maison particulière des années 1970

Ceux qui n’ont pas les moyens de construire ou de financer seuls leurs propres installations d’énergies renouvelables peuvent se regrouper. Il existe environ 850 coopératives énergétiques totalisant plus de 180 000 membres qui investissent conjointement dans des projets de transition énergétique. Un apport minimum de 100 euros suffit pour pouvoir participer à des projets de ce type.
À côté de cela, les citoyens ont de multiples possibilités de s’exprimer sur l’aménagement concret du tournant énergétique. Ils peuvent émettre leur avis et formuler leurs souhaits, par exemple lorsque la construction d’un nouveau parc éolien est planifiée dans leur région. Leur participation est particulièrement forte dans les projets de lignes électriques destinées à transporter de grandes quantités d’électricité à travers l’Allemagne. Les particuliers peuvent s’impliquer et donner leur avis dès l’évaluation des besoins de développement du réseau. Toutes les autres étapes de la planification – jusqu’à la décision relative au tracé concret des lignes électriques – se déroulent avec la participation du public. De plus, l’Agence fédérale réseaux et différents opérateurs de réseau font parvenir aux citoyens, en amont des procédures formelles, des informations détaillées sur les projets de lignes électriques.
L’initiative « Dialogue avec les citoyens à propos du réseau électrique » complète ces activités. Par le biais de ses bureaux des citoyens et de ses offres de dialogue, elle apporte une présence directe dans les régions concernées par des projets de développement. Elle propose également des interlocuteurs fixes pour tous les sujets relatifs au développement du réseau. Encourager les débats à un stade précoce assure un meilleur accueil et une mise en œuvre plus efficace des projets énergétiques.